En un voyage un peu rapide, je suis passé par Marrakech, Essaouira et Sidi Kaouki. Ce dernier lieu, qu’on dit “heaven for surfers”, il fallait que je le voie. Il m’a semblé magique, et malgré le temps un peu grisatre et le manque de temps pour aller sur les plages avoisinantes, j’en garde un souvenir très agréable.